A propos

Moussa Sambaré a commencé son apprentissage, en 1996, chez Zizingua, un maître de Ouagadougou, au Burkina Faso. Pourtant, c’est au Gabon qu’il débute sa carrière de styliste, où il ouvre Mouss’ Mode Confection, son premier atelier, en 2006. Le Burkina Faso reste cependant un lieu d’ancrage pour Moussa Sambaré. En effet, particulièrement engagé dans la promotion du Faso Dan Fani, il se spécialise aujourd’hui dans une relecture contemporaine de ce tissu traditionnel, en hommage à son grand-père, Salam Sambaré, un grand tisserand. Moussa Sambaré préside l’Association des designers pour le développement (ADD), organisatrice du Marché international de la mode africaine à Ouagadougou, depuis 2015. Il s’impose comme l’un des nouveaux ambassadeurs du textile africain dont la valorisation constitue un levier d’épanouissement pour les artisans d’Afrique. Pour le jeune styliste, il s’agit d’« un thème porteur car il revendique notre volonté de faire du textile africain, le textile le plus prisé sur le continent et partout dans le monde ».

 

Pour le jeune styliste, la résidence dans les ateliers de Thiané Diagne permet de relever des défis techniques : découvrir un produit, faire face à une matière qu’on n’a jamais vue ni touchée, travailler sur un thème imposé tout en restant créatif, présenter une collection conçue en un temps record au regard du public… « La classe de maître s’est déroulée dans un climat propice, avec beaucoup d’enthousiasme, de surprises et d’émotions, se souvient-il. Il fallait aller de la conception à la confection ; c’était stimulant ». Cela a aussi été l’occasion de tisser des relations entre stylistes pour des échanges professionnels et de découvrir des compétences dans d’autres domaines de la mode. Il a d’ailleurs conservé des liens avec d’autres participants du programme avec lesquels il échange des idées, des produits, ou des invitations à des événements de mode.

 

Son conseil pour un jeune créateur qui souhaiterait postuler à Édition limitée ? « Travailler dur et bien. Être créatif et réceptif ».